Analyse exp  rimentale des effets du vieillissement sur les capacit  s d apprentissage et de m  moire    court terme chez la drosophile  Drosophila melanogaster

Analyse exp rimentale des effets du vieillissement sur les capacit s d apprentissage et de m moire court terme chez la drosophile Drosophila melanogaster

Written by: Nadine Fresquet

FREE
  • Publisher:
  • Publish Date: 1994
  • ISBN-10: OCLC:490151664
  • ebook-analyse-exp-rimentale-des-effets-du-vieillissement-sur-les-capacit-s-d-apprentissage-et-de-m-moire-court-terme-chez-la-drosophile-drosophila-melanogaster-.pdf
READ ONLINE DOWNLOAD

In order to read or download eBook, you need to create FREE account.
eBook available in PDF, ePub, MOBI and Kindle versions

Recent Activity

Book Summary

CE TRAVAIL EST CONSACRE A L'ANALYSE DES EFFETS DU VIEILLISSEMENT SUR LES CAPACITES D'APPRENTISSAGE ET DE MEMOIRE A COURT TERME CHEZ DROSOPHILA MELANOGASTER. QUATRE EXPERIENCES SONT REALISEES SUR DES DROSOPHILES JEUNES (7 2 JOURS), D'AGE INTERMEDIAIRE (28 2 JOURS) ET AGEES (49 2 JOURS), ELEVEES A 25C, TESTEES DANS DIFFERENTES SITUATIONS D'APPRENTISSAGE DE L'INHIBITION DE LA REPONSE D'EXTRUSION DU PROBOSCIS (R.E.P.). LA PREMIERE PARTIE EST CENTREE SUR L'INHIBITION CONDITIONNEE DE LA R.E.P. AU SACCHAROSE, DANS UNE PROCEDURE DE DISCRIMINATION VISUELLE SUCCESSIVE. LES RESULTATS DE DEUX EXPERIENCES REVELENT, DES L'AGE INTERMEDIAIRE, UNE DEFICIENCE DE LA CAPACITE A SUPPRIMER LA REPONSE, QUI TRADUIT UNE ATTEINTE DU VIEILLISSEMENT SUR LES CAPACITES D'INHIBITION CENTRALE. L'APPRENTISSAGE DE LA DISCRIMINATION VISUELLE NE SEMBLE PAS AFFECTE PAR L'AGE. TOUTEFOIS, LES PERFORMANCES SUBISSENT UN EFFET-PLANCHER, POUVANT MASQUER D'EVENTUELLES VARIATIONS LIEES AU VIEILLISSEMENT. LA SECONDE PARTIE EST CONSACREE A L'ETUDE DES CAPACITES DE MEMOIRE A COURT TERME. LES TROIS CLASSES D'AGE SONT TESTEES SOUS TROIS CONDITIONS D'ACQUISITION D'UNE INHIBITION CONDITIONNEE NON DISCRIMINATIVE DE LA R.E.P. AU SACCHAROSE, QUI SE DIFFERENCIENT PAR LA DUREE DES INTERVALLES INTER-ESSAIS (1, 2 OU 4 MINUTES). LES PERFORMANCES AUGMENTENT AVEC L'AGE DANS LES TROIS CONDITIONS, SUGGERANT UNE ABSENCE D'EFFETS DELETERES DU VIEILLISSEMENT SUR LES CAPACITES MNESIQUES, AINSI QU'UNE AMELIORATION INATTENDUE DES CAPACITES D'INHIBITION CENTRALE CHEZ LES ANIMAUX AGES. UNE PROCEDURE D'HABITUATION A PERMIS DE VERIFIER SI L'IMPLICATION DE MECANISMES PERIPHERIQUES (ADAPTATION SENSORIELLE, FATIGUE MOTRICE) INTERVIENT PLUS LARGEMENT DANS LA DISPARITION DE LA R.E.P. CHEZ LES ANIMAUX AGES. LES RESULTATS NE REMETTENT PAS EN CAUSE L'AMELIORATION DES CAPACITES DE SUPPRESSION CONSTATEE CHEZ LES ANIMAUX AGES EN INHIBITION NON DISCRIMINATIVE. TOUTEFOIS, CET EFFET DE L'AGE N'EST PAS CONFIRME POUR L'APPRENTISSAGE DE L'HABITUATION, OU LES TROIS CLASSES D'AGE OBTIENNENT DES PERFORMANCES EQUIVALENTES. CETTE ETUDE NE PERMET PAS DE DECELER D'EFFETS DU VIEILLISSEMENT SUR LA MEMOIRE A COURT TERME, MAIS REVELE LEUR DIVERSITE SUR LES PERFORMANCES D'APPRENTISSAGE

Members Online